Tsumugi aux platines

Par Le Mamelouk

le logo de la radio

Pour une fois sur ce blog, un petit billet d’information, pour vous faire part de l’intégration d’un module radio qui devrait se trouver sur votre droite, un peu en bas.

Où ça ?

Par-là .

(J’ai essayé d’anticiper les éventuelles questions qui pourraient germer dans l’esprit du quidam ayant malencontreusement cliqué sur « Lire la suite ».)

Mais la radio c’est has-been ?

Toi-même.

C’est bien beau mais c’est une radio de quoi ?

La webradio Tsumugi, c’est une « Radio rock et geek. Du hard rock, des extraits de bandes originales, des génériques d’anime et même des jingles. »
J’ai copié la description officielle par pure flemme, faut dire qu’est-ce qu’il fait chaud aujourd’hui. Même le Saint des Saints n’a pas une auréole aussi grande que celles que j’ai sous les bras, c’est vous dire. Mais je m’égare de Lyon.

Comme cette description l’indique donc, et elle ne ment pas, vous pourrez écouter sur cette radio des musiques de jeux vidéo, originales ou remixées, des génériques d’animes, du rock, des jingles débiles (et un peu de pub parce qu’il faut bien bouffer).

En gros, si vous êtes geek-otaque, cette radio est faite pour vous. Tsumugi est à la radio ce que Nolife est à la télévision, si j’ose dire, la j-pop de merde étant remplacée par la j-pop des génériques d’animes (donc de la bonne j-pop, bah oui). Je n’ai encore pas entendu de X-Japan pour l’instant, donc tout va bien. J’ai bien précisé geek-otaque, les guiques n’aimant pas la japanimation pourraient en effet être rebutés par la « musique » japonaise (je vise Personne en particulier…).

Pour le rock, vous trouverez beaucoup de classiques, toutes les playlists des jeux comme Guitar Hero ou Rock Band ayant été ajoutées par exemple. Mais aussi du rock un peu plus hard, des titres plus confidentiels, et qui sait, peut-être même des artistes plus ‘alternatifs’, genre ceux avec des seringues dans les bras et des clous sur le crâne.

Perso je kiffe à donf, comme on dit dans le neuf trois, j’ai été conquis après avoir entendu un morceau de Queen. Ainsi que des trucs d’otaques comme Segata Sanchiro, ou le Kumikyoku ! Mais aussi du TF2, du Still Alive, et cætera.

Malheureusement, car il y a toujours un point noir quelque part (votre visage en est la preuve), la plateforme hébergeant la radio impose des plages de sable chaud publicité assez régulières et horripilantes, mais assez courtes. Ouf.

Elle sort d’où cette radio ?

Elle a été mise en place par Amo dont vous trouverez le blog à cette adresse. Je ne peux pas vous dire si c’est bien, je ne lis que les articles hentaï de toute façon.
Il y a aussi le blog de la radio, avec les infos propres à celle-ci, les grilles de programmes, et même les playlists pour ceux qui veulent.

Pourriez-vous avoir l’amabilité de m’indiquer la provenance du nom dont cette radio est affublé ?

Ouh là, toi tu t’es perdu non ? Tu parles trop bien pour traîner ici…

Tsumugi, c’est une charmante jeune fille de bonne famille faisant parti du club de « musique soft » de son lycée, dans la série K-On! (anime de Kyoto Animation tiré d’un Yonkoma). Elle joue du piano et elle apporte toujours des pâtisseries au local du club, prépare du thé… mais ça vous vous en foutez peut-être un peu.

J’aurais bien mis quelques fanarts pour illustrer cet article, mais il semblerait que la mode soit à la reconaissance des artistes du web, et comme je n’ai pas les sources des images que je possède, j’ai fait mon propre fanart :

Métadonnées dans cette image ! ctrl+alt+maj+I sous toshop

Kotobuki Tsumugi par Le Mamelouk (pixi- ah bah non)

Je vous prierai de bien vouloir citer mon nom et faire un lien vers cet article à chaque utilisation future de cette image sur votre propre site, merci.

Sans rire, je suis complètement d’accord avec cette ‘idéologie’, mais il faut avouer qu’elle est plus facile à suivre lorsque l’on cherche des images pour illustrer un article que lorqu’on va chercher des images dans ses ‘archives personnelles’. Comprenez, je ne vais pas chercher des images exprès sur le Web pour mettre dans un article que je viens d’écrire, mais je vais plutôt prendre celles que j’ai récupérées au grès de mes pérégrinations parce que je les trouvais jolies. Et lorsque l’on enregistre une image, on ne pense pas toujours à noter le nom de l’auteur et l’adresse de son blog ; et quand bien même j’y pense, comment noter ces informations ? Dans le nom du fichier ? Pour noter l’url, bonjour… Dans un fichier texte à garder avec l’image ? On s’en sort pas.
L’idéal serait de créer des tags pour les images afin de stocker ces informations directement dans le fichier. Ça existe bien pour les MP3, pourquoi ne pas le faire pour les images ? Suffirait d’ajouter quelques champs dans les logiciels d’images (en dessous de Nom et Type de Ficher, un champ Auteur et un autre Source), et en avant ! C’est pas pour les quelques octets supplémentaires que ça ajouterait dans le fichier… (surtout quand on voit les résolutions actuelles et les images atteignant les 10 Mo facilement).
Après, un tel système existe peut-être déjà, je ne suis pas assez calé sur la question.

On parlait de la radio tout à l’heure, non ?

Ah oui, exact.
Pas grand chose à ajouter, écoutez, c’est gratuit, et faites-vous une idée.
Vous pouvez vous aussi proposer des titres à ajouter si l’envie vous en prend en vous adressant par là-bas, et même vous inscrire pour proposer une playlist perso d’une heure diffusée le samedi soir (la liste d’attente est longue, cependant. Et il faut être inscrit sur le forum, aussi).

Sur ce, bonne écoute.

RAW RAW FIGHT THE POWER !

Tags : , , , ,

5 réponses à “Tsumugi aux platines”

  1. #1

    Amo dit :

    « Je ne peux pas vous dire si c’est bien, je ne lis que les articles hentaï de toute façon. »

    => Mazette, je croyais que… !

    Je surkiffe le fanart d’ailleurs :x.

  2. #2

    alliocha dit :

    Juste pour (te) dire qu’il existe des métadonnées pour les images: EXIF, IPTC, XMP…
    . Et sinon j’aime bien ton dessin, je présume Flash vu le lissage des traits ?
    *commentaire sans aucun rapport avec la radio*

  3. #3

    Le Mamelouk dit :

    Non je l’ai fait avec un morceau de charbon et des crayons de couleurs, attends tu crois quoi ?

    Flash il paraitrait qu’on peut l’utiliser pour autre chose que dessiner, enfin, c’est une rumeur que j’ai entendu, c’est sûrement faux !

    Pour les métadonnées, effectivement, ça existe (j’avais eu la flemme de chercher en fait). Le seul problème, c’est que contrairement aux MP3 par exemple, on ne les voit pas dans les propriétés du fichier dans windows, il faut forcément passer par un logiciel (PixVue, ou Photoshop qui le fait très bien).

    Mais après avoir ouvert un paquet de fanarts que je possédais, pas un seul ne présentait de métadonnées, alors qu’il est très facile de les éditer dans Photoshop (Ctrl+Maj+Alt+I ; bon OK, il faut 2 mains par contre), et bon nombre d’artistes utilise ce logiciel pour leurs œuvres.
    Conclusion : je ne vais pas me gêner pour mettre des fanarts sans liens à l’avenir, d’autant plus qu’après avoir fait l’expérience, une modification d’une image (ajout de texte, redimmension) n’altère en rien ces données. Sauf si on les efface volontairement, mais là c’est un autre problème.

  4. #4

    Personne_146 dit :

    Je croyais Le Mamelouk infaillible, mais non, c’est bourré de fautes.
    Rien qu’un exemple où il manque la négation 😀
    « rebutés par la « musique » japonaise (je vise Personne en particulier…). ».
    On peut apprécier la japanimation sans louer à ses génériques.

  5. #5

    Le Mamelouk dit :

    Tiens, c’est drôle, ton commentaire est allé directement dans les spams, je me demande bien pourquoi.

Un commentaire ?