Ça doit venir de la puce d’eau…

Par BuzzerMan

Un petit billet sur ce blog pour ouvrir de nouveaux horizons et parler d’un format du cinéma qui ne m’est pas très familier : le court métrage, et particulièrement un vrai coup de cœur.

Cheval à bascule

Je vais en profiter pour présenter un des liens qui peuplent la colonne de droite : le ‘Bebealien’s World’. Où le tenancier nous propose ses critiques de films récents, de films « de culte » ou de séries qu’il a appréciés ou non avec un regard un peu différent de celui que je peux porter sur le cinéma. Je m’explique, vu que je ne suis pas du tout dans ce milieu, je n’appréhende les films que d’un point de vue purement spectateur et m’intéresse plus au scénario qu’aux autres aspects du film. Alors que lui éclaire un peu plus ses lecteurs sur les points qui posent problèmes, comme ce qui a pu être loupé entre acteurs et réalisateur ou les effets utilisés réussis ou non… On pourrait le trouver peut-être un peu dur mais après tout, ce n’est que son avis, rien n’empêche de lui partager le nôtre.
Le bebealienEt quand on apprend, au fil de quelques billets, que Bebealien est fan de Mickael Bay, l’ensemble prend un autre sens, on cherche ce qui peut amener quelqu’un qui a l’air de bon goût à aduler les films de Mr Bay, quelque chose qu’on aurait loupé de préférence…
Bon certes, je n’ai pas encore trouvé mais, comme premier élément de réponse, je pense que la différence de visions que l’on a des films n’y est pas étrangère. Peut-être que globalement le premier Transformer est de toute beauté et enchaîne des plans très dynamiques à la belle plastique là où je n’ai vu qu’un blockbuster sans cervelle au scénar’ qui tient sur un ticket de métro lyonnais.

Mais Bebealien est aussi Paul Doucet, le scénariste et le réalisateur d’un court métrage tout à fait sympathique nommé Bunker.
Marie est la dernière survivante de son abri anti-atomique, le numéro 13 (tiens donc). Elle répète inlassablement un message de détresse à sa radio, en perdant peu à peu espoir quand une réponse crépite dans son poste… Wesh t’as vu, je m’y connais en pitch de deux phrases !

L’ambiance est très empruntée à Fallout, le clin d’œil est d’ailleurs évident, si vous ne l’avez pas vu, vous avez raté votre vie êtes passé à côté de quelque chose (du titre de cet article entre autres). Mais elle m’a aussi fait pensé à Bioshock ou S.T.A.L.K.E.R. par certains aspects, certains éléments de décor comme le cheval à bascule me rappelant la scène improbable de l’artiste dans Rapture ou les murs et les appareils défoncés que l’on trouve dans la Zone. De bonnes références bien post-apo donc, tout pour me plaire. On comprend ce qu’il s’est passé justement à travers ces éléments de décors : ici une coupure de journaux, là le crépitement d’un compteur Geiger… Tout cela sur fond de musique qui fleure bon de doux souvenirs d’un temps révolu.

Marie

La rencontre entre le spectateur et Marie se fait à travers des plans plutôt lent, enchaînés par des fondus, où on la voit perdre espoir à travers sa solitude jusqu’à la scène fatidique où l’actrice m’a vraiment bluffé… Peut-être peut-on lui reprocher par la suite sa colère un poil à peine assez virulente. Ou la voix qui lui répond peut-être pas tout à fait dans le ton. Ce serait vraiment chercher la petite bête tellement l’ensemble est juste et agréable à regarder. Bref, chapeau Mr Doucet, j’ai préféré Bunker à Transformer, et de loin ! Je suivrai avec intérêt l’avancée de son prochain projet « Une Histoire de Famille » déjà en route.

Mais j’en oublie le plus important : par ici pour voir le film et par là pour les crédits et en discuter avec Bebealien (et chopper le flux de son site au passage). N’hésitez pas à faire tourner !

Tags : , , , , ,

2 réponses à “Ça doit venir de la puce d’eau…”

  1. #1

    Bebealien dit :

    Hoo j’avais point vu du coup j’arrive après la guerre, mais merci beaucoup pour le coup de pub !

  2. #2

    BuzzerMan dit :

    C’est un peu moi qui suis arrivé après la guerre avec cet article… Mais j’avais vraiment envie de partager ton bijou avec ceux qui auraient pu l’avoir loupé !

Un commentaire ?